Les vins de l’Appellation d’Origine Protégée Alsace, dont le cépage figure habituellement sur l’étiquette, proviennent à 100% de ce cépage. Lorsqu’il n’est pas indiqué, il s’agit d’un assemblage de plusieurs cépages parfois dénommé “Edelzwicker”, quelquefois également "Gentil" ou portant un nom de marque. Des indications géographiques complémentaires peuvent également figurer sur l’étiquette : lieux-dits, communes...

Seuls quatre cépages sont autorisés dans l'AOP Alsace Grand Cru : Riesling, Gewurztraminer, Pinot Gris et Muscat d'Alsace.

L'AOP Alsace a été obtenue suite à de longues discussions sur le plan national. En 1935, un premier décret met en place les AOP françaises. Mais, les pourparlers avec l'INAO, organisme certificateur, ont été interrompus du fait de l'annexion de l'Alsace par l'Allemagne durant la Seconde Guerre Mondiale.

A la fin de la guerre, l'ordonnance de 1945, préparée par l'Association des viticulteurs d'Alsace, définie les AOP d'Alsace. Cette ordonnance va servir de base à l'INAO pour la définition de l'AOP de notre région. Mais ce n'est que 17 ans après, en 1962, que celle-ci a été officiellement définie par décret. Les vins d'Alsace entraient ainsi dans la grande famille des vins français à AOP.

Les AOP Grands Crus sont des vins gastronomiques par excellence qui ponctuent avec bonheur chaque étape du menu. Le Muscat d’Alsace est parfait à l’apéritif. Le Riesling Grand Cru accompagne merveilleusement les produits de la mer, poissons, crustacés et coquillages. Le Pinot Gris est parfait avec les viandes blanches, les gibiers et les foies gras. Le Gewurztraminer règne en maître sur les fromages et les desserts.