Le vin est un élément vivant qui nécessite quelques précautions de stockage afin de ne pas avoir de mauvaises surprises à la dégustation.

1. Les odeurs : évitez toutes les odeurs ; pas de produit d’origine chimique dans votre cave. Si vous ne sentez pas les odeurs, votre vin les absorbe à travers le bouchon, même en infime quantité. Evitez donc de stocker vos bouteilles à proximité de certains aliments comme les oignons ou le fromage : l’odeur pourrait en effet altérer le goût du vin
 
2. La lumière : pas de lumière. Le vin n’apprécie guère la lumière et préfère de loin l’obscurité totale. La lumière dégrade le vin par oxydation
 
3. Les vibrations : attention aux vibrations si votre cave est sous une rue très passante ou près d’une voie de Tramway ou Métro
 
4. L’humidité : attention aux taux d’humidité. S’il est trop élevé, le bouchon risque de moisir. S’il est trop faible, le bouchon se dessèche et le vin risque de s’écouler et l’air de rentrer dans la bouteille
 
5. La température (faire un lien avec le texte blanc, rouge, rosé…à quelle température les servir): évitez les variations de grande amplitude. Un écart de température entre le jour et la nuit est néfaste. Le vin est un produit vivant qui n’apprécie pas la chaleur, il vieillira plus vite s’il fait trop chaud.

Il est donc souvent utile pour avoir une bonne cave de vous équiper d’un climatiseur.